Slide surfboards

11 juillet 2017

Météo surf

Bonsoir à vous tous passionnés de la glisse,

Vous avez constaté que ma météo surf s'est arrêtée sur allosurf et je tiens en toute transparence vous en expliquer les raisons. Chaque bulletin nécessite un investissement personnel et a un coup financier. En échange de nos surfs reportages nous avons droit à une campagne de communication annuelle. C'est la troisième saison et aucune campagne qui mette en avant mon travail avec passion à réaliser des planches de surfs uniques qui durent dans le temps. Sept heures par semaine d'investissement, donc 4 jours par mois et de fait 48 jours par an à bosser pour rien quand la contrepartie n'est pas au rendez vous. Au final même si ma météo sincère fait défaut, j'ai repris ma liberté et il me sera difficile de croire en la parole de gestionnaires de sites de météo surf.

 Je prends le temps de réfléchir à la suite à donner , une chose est sûre, j'ai la passion de l'océan, pas du fric et je sais que vous le comprennez. dans ce monde où les planches qui sont mécaniquement jettables prolifèrent il est important de montrer un savoir faire que je ne détiens pas seul. UWL, Swop, Juanito et tant d'ateliers se battent en s'éclatant avec passion pour défendre un art, une passion.

La vie est un éternel recommencement.

 

Posté par assomvap à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


12 avril 2017

Nouveau longboard slide surfboards magique.

Il n'est pas issu d'un programme d'une machine à shaper, il est le fruit de réflexions abouties, mises en formes au rabot et à la main. Pas de salades commerciales où l'on vous fait croit que c'est du shape main, mon atelier vous est ouvert et vous constaterez que je maitrise tout les paramètres d'une planche de surf et que je sais de quoi je vous parle tant sur le shape qu'après sur la décoration, la stratification avec les différents entoilages qui aboutissent à des degrès de solidité différents. Et le ponçage qui se veut précis et il est hors de question de détruire les qualités mécaniques du surf. D'une stratification réalisée dans les règles de l'art, il en résulte un travail de ponçage facile où à aucun moment on ne diminue la solidité du surf. 

Je ne sais pas si on doit en rire où en pleurer mais j'ai vu partir en couilles ce beau métier de création. D' un fabricant de planche s'appelant Shapeur qui maitrisait à la perfection toutes les étapes de la fabrication d'une planche de surf on est passé à des personnes qui sont incapables de rentrer dans l'âme de la planche, ce qui est essentiel pour qu'elle corresponde parfaitement au niveau du surfeur et qu'elle l'aide à progresser et non pas qu'elle entrave sa progression. Avez vous vu un plombier qui au moment de faire une soudure appelle un collègue, lui étant incapable de la faire? Ou bien coller du tuyau PVC?Bref on a maintenant des soi disants fabriquants de planche de surf qui finalement à part lisser les passes de la fraise sur un shape machine ne savent rien faire d'autre. Si se donner sur les réseaux sociaux l'air d'un grand pour vendre au final quoi?

Mon métier, il est fabuleux, un métier passion qui laisse une magnifique place à la création. C'est un métier qui lorsque je vois le surfeur évoluer sur l'eau me permet de corriger ses défauts dans ma salle de shape. Ah oui c'est vrai pour parler ressenti, sensations sur un surf entrain d'évoluer sur la vague faudrait il avoir un minimum de bagages! Vous m'expliquer comment un cuistot fait la cuisine et en parle sans la goûter?

La foire au jambon arrive à Bayonne et là vous pourrez parler en litres et surtout pas pour une planche de surf c'est de la foutaise! Deux planches identiques avec seulement une avec une courbe de glisse très tendue et l'autre bananée et bien celle plus tendue glissera naturellement mieux, démarrera aussi mieux, bref vous penserez que c'est plus épais plus confort. Ou deux planches identiques sauf sur les épaisseurs: la plus fine 2 1/4 et l'autre 2 1/2 et là je shape sur la plus fine un rail plus plein , plus box et bingo elle flotte plus que la plus épaisse.

Vous l'aurez compris on est face à une vaste fumisterie et la planche de surf avec tout les paramètres qui la constituent ne peux se choisir sur une base de litrage. c'est beaucoup plus complexe sérieux que ça! 

Et le côté écolo d'une planche il est de base dans la longivité de vie du produit, dans la possibilité de bien la réparer, même cassée en deux. Avec un peu de soins mes surfs passent sous les pieds de plusieurs générations et je sais c'est décalé dans notre société de consommation.

Le surf , le vrai c'est de prendre des vagues et de s'éclater, de sortir de l'eau avec la banane! Quel que soit son niveau!

Allez place aux images, à ce que l'on peut faire avec ce magnifique métier! Et si vous saviez comme je m'éclate!

Bon surf!

DSCN8109

DSCN8105

DSCN8110

DSCN8113

DSCN8112

 

Posté par assomvap à 07:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 décembre 2016

Le shortboard slide surfboards de Tom ou the black bomb

IMG_8867

Tom a demandé à son shapeur un shape magique en 5'11" . Du pur shape à la main, zéro préshape mais de la création pure avec un nouveau défi: faire halluciner Tom en lui annonçant d'avance les qualités de sa future planche de surf. Toujours faire mieux, toujours accompagner le surfeur dans sa progression. La planche de surf sera avec un entoilage solide sans être lourde et avec un renfort carbone. Son shortboard slide surfboard sera tout noir avec en prime la photo de son amie intégrée sur le dessous de la planche guettant les séries à venir.

Petite interview de Tom:

"Salut Tom, on s’est rencontré pour la première fois lors de manifestations de shape que j’organisais à mon atelier, les shapercafé party. Depuis beaucoup d’années ont passé et tu surfes toujours mes planches. Tu es passé de surfeur de très petit niveau habitant du côté de Toulouse à maintenant un surfeur de très bon niveau qui ne cesse de progresser .Pourquoi, rides tu toujours mes boards et qu’ y a t-il de plus dans mon travail par rapport au marché de la planche de surf ?"

 "J'ai commandé ma première Slide à 15 ans après 2 ans de surf (loin de la côte...) : un fish rétro revisité pour m'amuser sans entraver ma progression. Une bombe, toujours en parfait état 11 ans après ! Le feeling est super bien passé et j'ai continué à te faire confiance pour les planches suivantes. La relation surfeur-shaper est primordiale, d'année en année on a pu affiner les shapes à mon gabarit et à mon niveau de surf. Le fait de surfer ensemble a aussi été un plus pour avoir à chaque fois des planches parfaitement adaptées. Et puis, des planches sur-mesure, 100% faites main de A à Z aux tarifs proposés on n'en voit plus... à quoi bon choisir des planches d'usines de moins bonne qualité 200 euros plus cher ? Et encore, c'est sans compter les heures passées à l'atelier à comprendre le fonctionnement de la future bombe : ça, ça n'a pas de prix !"

 

DSCN7244

 

DSCN7271

 

DSCN7280

 

_MG_9650

IMG_6568

IMG_0636

IMG_9244

 

De l'atelier aux vagues de Bali y'avait qu'un pas et Tom est enchanté. Merci pour les photos! 

14 juin 2016

Plein les yeux!

Quelques réalisations de qualité. Le jettable, connait pas! En passant de la planche moderne aux planches plus confort, tout y passe!

DSCN5277

DSCN5400

DSCN5401

DSCN5953

DSCN5955

DSC_0859

DSC_0861

DSCN4640

DSCN4642

DSC_0572

Posté par assomvap à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Famille longboards polishés

DSC_0649

DSC_0647

DSC_0648

DSC_0651

DSC_0654

DSC_0657

DSC_0654

DSC_0655

DSC_0656

DSCN5580

Posté par assomvap à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Longboard en résine teintée polishée.

 

DSCN5927

DSCN5930

DSCN5934

DSCN5932

DSCN5933

DSC_0875

DSC_0876

DSC_0877

DSC_0878

Posté par assomvap à 11:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 mai 2014

Nouveau numéro de téléphone

Bien que j'ai envoyé mon nouveau numéro de téléphone portable à tout le monde ou presque, pour les retardataires le numéro de slide surfboards est le 06.51.80.45.70. Pour avoir sa planche avec une déco d'exception et qui dure, dure. Faire des planches écolos de nos jours c'est peut être en premier lieu ne pas faire du jetable car acheter une planche représente un investissement conséquent de nos jours, un achat que l'on peut réparer facilement aussi et revendre par la suite en récupérant une partie de sa mise de fond. Force est de constater qu'il y a trop de "kleenex" sur le marché!

Il y a encore quelques rares shapeurs avec l'amour de la planche bien faîte face au surf business.

DSCN3219

DSCN3196

DSCN3173

 

Posté par assomvap à 00:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2013

Le shapeur dans son jardin en travaux pratiques

Quand on a la chance d'être là au bon moment, c'est magique!

IMG_7680

IMG_7683

IMG_7684

IMG_7731

IMG_7860

IMG_7862

IMG_7866

IMG_7868

Un autre jour avec un autre longboard

_IMG_3672

IMG_3752

IMG_3755

Posté par assomvap à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Le bon choix pour bien progresser.

Trop de vendeurs ou revendeurs de planches de surfs vous font croire que si vous avez la planche de Kelly Slater vous surferez comme lui!

De nos jours il y a beaucoup de monde à l'eau et celui qui a une planche en total décalage avec son niveau de surf, ne prend pas de vagues ou très peu et donc ne progresse pas.

Mes conseils sont simples:

Tout d'abord on évalue le niveau de la personne après un long entretien ensemble et si il le faut je demande à le voir dans l'eau.Il est important aussi de voir sur quoi évolue le surfer afin de poser des bonnes bases de travail. Un surfeur de petit niveau à besoin de confort à la rame pour bien démarrer, être dans le bon timing au take off . Plus il prendra de vagues et plus il progressera vite.

Le surfeur de petit niveau ne sait pas générer de la vitesse avec sa planche donc il a besoin que le surf glisse bien naturellement et il faut donc des courbes de glisse tendues et surtout éviter de trop lifter l'arrière de sa planche. Plus le surfeur progresse et plus on diminue les volumes.

Tout le monde est passé du stade de surfeur débutant à celui de moyen, voir bon, voir fort. Mais si vous prenez un surf inadapté, en avance sur votre niveau, vous jouerez plus la bouée de priorité dans l'eau qu'autre chose.

Je réalise des surfs hybrides qui ont de la portance pour des surfeurs de très bon niveau et ils ont la sensation d'être sur un longboard ( image exagérée), mais c'est seulement parce que leur planche de surf de tout les jours est une galette très fine, racée et il faut savoir générer de la vitesse pour s'en servir.

Pour avoir la même sensation un surfeur moyen aurait besoin de beaucoup plus de volume.

Deux exemples:

Voici ci dessous une 5' 6" pour un budget de 484 euros extrêmement performante avec un dessous en full concave et des rails bien travaillés avec sur les derniers 50 cm arrière un rail tellement affûté qu'on pourrait s'en servir de couteau. Pourquoi?

Plus le surf est court et plus il va tourner court et si le surfeur veut prendre de la vitesse pour réaliser un roller, il va devoir surfer sur la pointe des pieds. En durcissant les rails et en tendant les lignes de glisse par un gros concave, j'ai donné du drive à cette planche, de la tenue dans la vague et de fait le surfeur poussant fort en bottom se verra prendre énormement de vitesse.

Les planches blanches le restent car une fois finies, je passe un vernis mat anti UV très efficace et des surfs de deux ans paraissent sortir de l'atelier.

DSCN3179

DSCN3180

Par contre un surfeur la quarantaine passée de niveau moyen aura comme surf de petites vagues une 6'4" plus épaisse, plus large mais avec un rail très travaillé de façon à ce que comme la planche flotte beaucoup, elle reste sous le contrôle du surfeur à pleine vitesse. Je privilégie la prise de vagues, le plaisir dans l'eau du surfeur. Et comme le niveau est faible plus de gamelles donc entoilage costaud de la planche. D'ailleurs la différence de poids n'est pas énorme avec un surf stratifié standart.

Là vous avez un surf en résine teintée jaune avec un pin line peint et non pas du scotch de couleur, avec une finition polishée pour un budget autour des 600 euros.

DSCN3147

DSCN3149

DSCN3152

 

Posté par assomvap à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

D'abord surfeur puis surfeur shapeur.

J'ai commencé à l'âge de 11ans sur les planches des autres surfeurs puis j'ai eu ma première planche, un vieux single fin de 2,35m par 9cm d'épaisseur, un surf qui venait d'Hawaï qui appartenait à un surfeur de gros gabarit qui s'appelait Lee. puis je suis descendu en taille pour surfer un single de 1,68 m shapé par Randy Sleg avant de passer sur des twins fins puis quatro et sur les premiers trhrusters.

Ma première planche en action, ça ne me rajeunit pas, mais enfin!

Numériser10004

Numériser10003

Numériser10005

Mon quiver de single fins d'époque.

Numériser10006

Le meilleur single que j'ai jamais eu, il accrochait de rêve avec ses channels et alors que la plupart des surfeurs de l'époque faisaient leur gamme sur les premiers thrusters, moi je refusais le progrès tant je m'éclatais avec cette planche.

Numériser10007

Mon twin fins

Numériser10008

Et mes premiers pas sur mes planches de surfs qui s'appelaient Slide and Storm surfboards à l'époque, en 1986.

Chez moi à la digue du Boucau.

Numériser1

Numériser10001

Je me suis mis à shaper dès 1985 et puis l'aventure continue depuis et encore aujourd'hui.J'ai rencontré de grands shapeurs Phill Usher un australien,Peter Daniels, produit des planches pour certaines grosses marques en sous traitance comme Fletcher et Matt Artchbold ou pour Quiksilver avec All Merrick, Simon Anderson et j'en passe.

Petite anecdote, un jour le shapeur d' Herbie Fletcher étant malade et ne pouvant shaper, j'ai assuré l'intérim et il fallait voir les éloges du proprio du longboard disant que vraiment les shapeurs américains c'était autre chose! Ah messieurs si vous saviez les petites mains anonymes enterrées par la surf industrie.

Photos souvenirs dans mon atelier:

divers 051

quik002

quik005

quiksilver 008

quiksilver 015

divers 048

Je réalise tout à la main, mes shapes sur mesure, les décos, les stratifications, ponçages et finitions pour des planches de surfs qui ont une durée de vie extrêmement longue. La surf industrie surfe sur des slogans écolos sur le papier mais en réalité tout est jetable et j'appelle les planches de surf modernes de certains de mes collègues des kleenex. Pour ma part un surf qui ne pollue pas c'est un surf qui dure dans le temps, passant sous les pieds de générations et laissant une trace dans l'histoire du surf. Acheter un surf c'est quand même un budget et je trouve normal que le client puisse récupérer une partie de sa mise à la revente pour changer de planche.

 

Posté par assomvap à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,